LOTO : La combinaison "GAGNANTE" PDF Print E-mail

Voici un article de Jean Lindsay DHOOKIT parut dans l'express qui ma parut intéressant:

les joueurs du loto

Jouer 3 nombres dans les 20 premiers chiffres et 3 autres dans les 20 derniers augmenterait les chances de gagner. Par un simple exercice mathématique, l’on pourrait d’ores et déjà éliminer certaines série de chiffres.

Cela, afin de mettre toutes les chances de son côté.

Aucune personne sensée ne jouerait à la combinaison suivante : 1,2,3,4,5 et 6.

"Tout d’abord, posons- nous cette question fort pertinente : quelle est la probabilité de toucher le jackpot ? Tenant compte du fait qu’il y a 40 boules présentes, cela fait – qu’au début – il y a 40 façons de tirer cette premiére boule.

Ensuite, ( parce que la premiére boule est déjà sortie) il y a 39 façons de tirer la seconde, puis 38 façons de tirer la troisiéme et ainsi de suite. Donc, est- ce que cela veut dire qu’il y a 40 x 39 x 38 x 37 x 36 x 35 = 2,763,633,600 façons de tirer les 6 boules ? Pas tout à fait. Car, il faudrait aussi prendre en compte l’ordre des boules. Je m’explique : il n’y a pas de différence entre les six boules 1, 2, 3, 4, 5, 6 et 2, 1, 3, 4, 5, 6. On a les mêmes six boules; seulement l’ordre des six boules est différent.

Si vous prenez les six boules 1, 2, 3, 4, 5, et 6, on peut démontrer qu’il y a 6 x 5 x 4 x 3 x 2 x 1 = 720 façons de les arranger. ( Tout comme il y a 2 x 1 = 2 façons d’arranger deux boules, c’est- à dire : 1, 2 et 2, 1; et 3 x 2 x 1 = 6 façons d’arranger trois boules, c’est- à- dire : 1,2,3 ; 1,3,2 ; 2,1,3 ; 2, 3, 1 ; 3, 1, 2 ; 3, 2, 1.) Ainsi, comme il faudra tenir compte des 720 façons pour arranger six boules, cela nous améne effectivement à 2,763,633,600 ÷ 720 = 3,838,380 façons d’avoir cette combinaison gagnante. Ce qui veut dire que la probabilité ( le rapport du nombre de cas favorables au nombre de cas possibles) de toucher au jackpot – en cochant six numéros sur la grille de quarante – est de 1 ÷ 3,838,380 . Allons un peu plus loin. En supposant qu’un joueur veut jouer toutes les possibilités, cela lui coûterait la bagatelle de 3,838,380 x Rs 20 = 76,767,600 roupies ( approximativement Rs 76 millions) ! Et pour jouer à toutes ces combinaisons ( à la moyenne d’une seconde par case), il lui faudrait 3,838,380 x 6 = 23,030,280 secondes – ce qui ferait 266 jours, sans dormir ! Mais ne perdons pas la boule ! Parlons de choses plus raisonnables.

Il n’y a, bien sûr, point de combinaisons gagnantes, mais vous pouvez certainement éliminer les combinaisons farfelues. Ainsi, aucune personne sensée ne jouerait à la combinaison suivante: 1, 2, 3, 4,5 et 6. Elle ne jouera pas non plus à : 2,3,4,5,6 et 7, ni à : 3,4,5,6,7 et 8… jusqu’à 40, 1, 2, 3, 4 et 5. Ce qui fait que ces 40 combinaisons pourraient être éliminées.

Dans le même ordre d’idée, elle évitera aussi : 1,3,5,7,9, et 11 ; 3, 5, 7, 9, 11, et 13… jusqu’à 39, 1, 3, 5, 7 et 9 ( donc ces 20 combinaisons aussi pourraient ne pas être considérées). Elle pourra aussi éviter : 2, 4, 6, 8, 10 et 12 ; 4, 6, 8, 10,12 et 14 ;… jusqu’à 40,2,4,6, 8 et 10 ( 20 combinaisons en tout), et aussi : 3,6,9, 12, 15 et 18 ; 4,8, 12, 14, 16 et 20 ; 5, 10, 15, 20, 25 et 30. La liste n’est pas exhaustive et toutes les suites comprenant les nombres premiers tels que 1, 2, 3, 5, 7 et 11 pourront être écartées, ainsi que toutes les suites de Fibonacci telles que 1, 2, 3, 5, 8 et 13 ( où pour trouver le nombre suivant, on fait la somme des deux derniers). Ce qui est curieux, c’est que toutes ces suites ont autant de chances que les autres combinaisons, mais si elles arrrivaient à sortir, je dirais que ce serait comme une conspiration mathématique ! Mais comment jouer alors ? Si je me fie aux lois de la probabilité, je jouerai trois nombres dans les vingt premiers, de 1 à 20, et les trois autres dans les vingt derniers de 21 à 40. Cependant, je ne jouerai pas cette combinaison : 3, 13, 19, 25, 31 et 39. Ne me demandez pas pourquoi, mais quelque chose me dit que cette série de six chiffres ne sera pas de la partie. Vous voulez parier ? par Jean Lindsay DHOOKIT "